La ligue, par la voix de son commissionnaire Adam Silver, se dit favorable pour que les équipes puissent protester pacifiquement dans la lutte contre l’injustice sociale. Après la peinture du Black Lives Matter, des messages sur les maillots des joueurs, la ligue pourrait être un haut-parleur d’exception dans la lutte.

Coronavirus: NBA commissioner Adam Silver admits positive tests ...
Source image / Sky Sports

Le commissionnaire de la NBA, Adam Silver, a déclaré que la ligue serait en phase avec les “manifestations pacifiques” lors de la reprise de la saison régulière, jeudi soir, c’est-à-dire que la ligue ne sanctionnera pas les joueurs qui souhaitent s’agenouiller durant l’hymne nationale.

“Je respecte les manifestations pacifiques. Je ne suis pas sûr de ce que nos joueurs feront quand ils sortiront demain soir, et nous allons bien sûr y remédier à ce moment-là, mais je comprends aussi que ce sont des moments très inhabituels”

Good Morning America – entretien avec Adam Silver

Depuis 1981, la NBA a mis en place une politique, notamment sur le comportement et l’attitude des joueurs sur et en dehors des terrains, qui oblige les joueurs à se tenir debout durant l’hymne national. Elle avait sanctionné, en 1996, Mahmoud Abdul-Rauf qui était allé à l’encontre de cette obligation.

Plusieurs équipes songent à protester durant l’hymne, lors de la reprise des rencontres à Orlando, en Floride. Selon Malika Andrew d’ESPN, la rencontre entre le Jazz d’Utah et les New Orleans Pelicans devraient illustrer la protestation pacifique, notamment en se réunissant autour du slogan Black Lives Matter, peint sur le parquet.

C’est dans cette situation de “nous allons bien sûr y remédier à ce moment-là” que la ligue reste évasive concernant sa position sur la justice sociale. La NBA aurait pu (clairement) indiquer qu’elle s’engage définitivement dans le mouvement au lieu d’attendre et constater une fois que les joueurs auront manifester, si cela n’a aucune conséquence.

La NBA et la WNBA font parties des deux seules ligues qui obligent les joueurs et joueuses à se tenir debout durant l’hymne. Par le passé, des joueuses de WNBA s’était agenouillé sans sanction.