Certes, il ne participera pas à la reprise de la saison NBA à Orlando, en Floride, mais Uncle Drew a décidé d’aider les joueuses ne pouvant pas tenir leur place pour la saison WNBA, que ce soit pour la Covid-19 ou celles qui luttent pour la justice sociale.

Kyrie Irving starts $1.5 million fund for WNBA players sitting out season
Source image / Yahoo! Sports

La star des Brooklyn Nets, Kyrie Irving, s’est engagée à verser 1,5 millions de dollars pour soutenir les joueuses de WNBA qui ont choisi de ne pas être présentes pour la saison 2020. Irving comblera les revenus des joueuses absentes, selon Brian Mahoney de l’Associated Press.

« Qu’une personne décide de se battre pour la justice sociale, de jouer au basket-ball, de se concentrer sur la santé physique ou mentale, ou simplement de se connecter avec sa famille, cette initiative peut, espérons-le, soutenir ses priorités et ses décisions»

Le don sera effectué depuis la fondation d’Irving avec KAI Empowerment Initiative, qui fournira aux joueuses WNBA un programme complet dans le domaine de la finance.

La WNBA a démarré sa saison samedi dernier et jouera ses rencontres dans le complexe IMG Academy à Bradenton, en Floride, sans la présence de certaines stars.

Liz Cambage, Chiney Ogwumike, Kristi Toliver et Tina Charles font partie de celles qui se sont retirées pour des raisons de santé.

Pour d’autres, comme Natasha Cloud (Washington Mystics), elle a décidé de ne pas participer à la reprise de la saison pour contribuer à la lutte contre l’injustice sociale, comme elle l’a exprimé dans un communiqué. À l’instar de Renee Montgomery (Atlanta Dream) qui rejoint Cloud dans la décision de ne pas jouer la saison.

La double MVP Elena Delle Done s’est vu refuser sa demande de ne pas participer à la saison malgré le risque élevé de contracter le coronavirus en raison de sa maladie de Lyme, la forçant à faire une choix entre « risquer ma vie … ou de renoncer à mon chèque de paie», comme elle l’a décrit dans The Players’ Tribune.

Irving fait partie de ceux qui ne souhaitent pas une reprise de la saison NBA, demandant à 80 joueurs, lors d’une visio conférence, de ne pas jouer à Orlando, selon Shams Charania de The Athletic.