Enfin ! La NBA a fait son choix. Six barbiers seront du voyage à Orlando, en Floride où la saison 2019-2020 doit reprendre le 30 juillet.

Source image / www.lapresse.ca – BRIAN LAT

Ils s’appellent Daniel Thomas, Willie Brooks, Sedric Salinas, Joel Padilla, Mohashie Rodriguez ou encore Marcos Smith et seront les barbiers lors de la reprise de la saison NBA. Ils feront partie du voyage et s’occuperont de la coupe de cheveux de plus de 300 joueurs de 22 équipes.

Mohashie Rodriguez, 34 ans se réjouit : “Je prie Dieu pour que ce soit la seule année où la NBA soit face à une pandémie mais je suis content de pouvoir faire partie du voyage”.

Des consignes strictes

Tout sera mis en oeuvre pour duper le contexte actuel. La NBA et la NBPA tentent par tous les moyens de rendre cette reprise la plus “normale” possible. Les joueurs disposeront d’un salon réservé, de téléviseurs, de jeux d’arcade, d’une table de ping-pong. À l’extérieur, ils auront accès à la piscine ainsi qu’à des pistes pour courir ou faire du vélo. Les joueurs seront chouchoutés par 6 barbiers, 3 stylistes et 3 esthéticiennes sur place.

Les 6 barbiers sélectionnés par la NBA proviennent de tous horizons. Los Angeles, New-York, Miami, Orlando… Ils vont tous laisser de côté la gestion de leur salon pendant 3 mois et demi.

L’objectif est affiché : les salons de coiffure devront ouvrir le 15 juillet. Les hôtels ont nettoyé les suites pour accueillir cette équipe de choc.

Le dominicain, Marcos Smith exalte : “C’est potentiellement le plus grand privilège de ma carrière (…) C’est une bénédiction. Je me sens comme un astronaute”. À 42 ans, l’homme est en train de vivre son rêve.

Les barbiers auront à leur disposition des capes, des gants et des masques jetables. Les salons éphémères seront aménagés de sorte à pouvoir respecter la distanciation physique entre les joueurs. De 8h à 22h, ils coifferont et tailleront la barbe de plus de 300 joueurs. Toutefois, les joueurs sont invités à téléphoner ou envoyer un SMS pour prendre rendez-vous à l’avance.

Un joueur de la NBA pourrait rapporter 5 fois plus, sinon plus

La NBA et la NBPA s’engagent à rémunérer les barbiers à un taux forfaitaire. Ils profiteront également de pourboires. Rodriguez a fait savoir qu’un joueur de la NBA pourrait rapporter 5 fois plus, sinon plus. Dans son salon, il pratique des tarifs de 20 à 50 dollars la coupe. À Orlando, il s’attend à réaliser entre 25 et 30 coupes quotidiennes. Le barbier ne s’en cache pas, il va profiter de cette opportunité pour son aspect financier.

La NBA explique sa sélection : les barbiers ont 10 ans d’expérience minimum et au moins 5 ans d’exercice auprès des joueurs. Cette expérience et cette familiarité sont importantes.