Les directives strictes adoptées par David Stern en 2005 ont stimulé la révolution vestimentaire en NBA. Maintenant que la ligue entre dans la Bulle d’Orlando, en Floride, le célèbre dress code de la ligue se desserre !

Les modifications du Dress Code dédiées à la « Bulle »

Pendant la réflexion autour du plan de reprise de la NBA pour redémarrer fin juillet, les responsables de la ligue ont reconsidéré à peu près tout. Dans un manuel de 113 pages décrivant les protocoles de santé et de sécurité obtenus par le New York Times, la NBA a établi des règles pour jouer au poker (masques, jeter le pack directement à la poubelle une fois terminé), ping-pong (absolument pas de double), et plongée en apnée. 

La NBA est également en train de repenser à ce que les joueurs porteront dans « La Bulle ». La ligue envisage de laisser les joueurs changer le nom au dos de leurs maillots liés aux inégalités sociales, et, chose importante, le tristement célèbre code vestimentaire de la ligue va être allégée.

Le nouveau code vestimentaire permet aux joueurs de se passer d’une veste de sport sur le banc et de pouvoir porter des polos à manches courtes ou longues pour les «affaires d’équipe / de ligue». Cela peut sembler être de petits changements, mais dans une ligue dont l’influence sur la mode a été énorme, même de petits changements peuvent sembler massifs.

Au cours des dernières années, les joueurs de la NBA sont devenus très influents dans la façon dont les hommes s’habillent. Maintenant, il existe des comptes Instagram entier dédiés aux tenues « hors court » des joueurs NBA. 

Les Houston Rockets déroulent un tapis rouge littéral pour une entrée dans l’arène qui ressemble maintenant plus à un défilé de mode . Bien s’habiller est maintenant tellement fondamental pour le jeu que des joueurs comme JJ Redick, qui sont entrés dans la ligue un an après l’instauration du code vestimentaire, moquant les jeunes joueurs plus «soucieux de s’adapter à Instagram qu’au basketball».

La créativité des NBAers pour s’approprier ce changement

Les codes vestimentaires stricts vont être encore moins importants dans la bulle d’Orlando, qui demande déjà beaucoup aux joueurs de la NBA

« C’est la partie astérisque de la saison, et il ne devrait pas y avoir de règles »

Kesha McLeod, une styliste de la NBA qui travaille avec des joueurs comme James Harden et PJ Tucker. 

Même avec des directives moins strictes en terme de « fringues », ne vous attendez pas à ce que les joueurs abandonnent la folie vestimentaire et le dynamisme qui ont transformé la NBA en une puissance de la mode. Même lorsque l’idée de joueurs portant des polos est venue, McLeod a souligné qu’ils interpréteraient cette directive de la seule manière qu’ils savent. 

« Que ce soit de la soie, que ce soit transparent, que ce soit du plastique, que ce soit »

«Je veux toujours voir toute la créativité.»

Kesha McLeod,

En tout cas, on a hâte de voir l’interprétations des joueurs NBA sur l’assouplissement des règles sur la tenue vestimentaire. Concernant certains, énormément centrés sur la mode, on risque de voir quelques pépites chaque nuit NBA. En attendant, vous pouvez jeter un oeil au compte Instagram LeagueFits pour apprécier quelques looks bien choisis.