L’énerguméne le plus connu de la NBA, a joué un double jeu pendant sa carrière : joueur NBA & Rappeur ! L’un des deux n’était pas une réussite. Lequel ?

Metta world Peace to speak at social work gala | Our Weekly ...
Crédit photo / Our Weekly

Ron Artest, alias Metta World Peace, est bien connu des parquets NBA, mais aussi en dehors des terrains. Sur les terrains, pour sa défense incroyable et les actions défensives qui suivent, capable d’arrêter n’importe qui, dès lors qu’il en avait envie. Mais aussi réputés pour ces mauvais gestes. On retiendra la célèbre bagarre contre Ben Wallace et les Pistons au Palace d’Auburn Hill, en passant par un ÉNORME coup de coude sur James Harden qui n’avait rien demandé à personne.

Le petit Ron est né dans le Queens à New York, est à grandi sur le même palier que le rappeur Nas, inspiré par Mobb Deep. Il tente une première expérience solo, en 2006 avec l’album « My world » qui il collabore avec un monsieur Puff Daddy.

La suite, 10 ans après, en 2016 pour son second Opus « Street&Ball« .

L’ancien lieutenant de Kobe Bryant, n’a pas connu le succès escompté dans le milieu du rap, mais on retiendra le titre « Champions » sorti en 2010 pour la victoire en finales NBA des Lakers.