Yo idole, Yo mentor, Yo LEGEND, Yo Kobe, Yo Bro,

Dimanche 26 janvier 2020, tu n’as pas pu nous dire au revoir.. Pas ton hélico, pas avec Gianna, pas avec ces 7 autres personnes, pas toi, pas hier après ce que venait de faire LeBron.

En faite, au moment du flou au départ de l’information, une grande partie de moi était complètement dans le déni.

Kobe sortira des flammes de l’hélico avec Gianna dans ses bras..

Oui, c’est réellement ce que je pensais.. Une réaction d’enfant, il est forcément plus qu’un humain. Et puis le choc..

Je repense aux moindres instants où tu as vraiment fait partie de ma vie, les parties de NBA Live 03 lorsque tu ne ratais pas un shoot.. Même à 12m. Quand je me suis levé un matin, où tu avais marqué 62 points en 3 quarts-temps et 33 jours plus tard, tu claques 81 points sur les Raptors. Le jour où j’ai appris que tu changeais de numéro, pour passer du 8 au 24.. Quand tu es champions NBA, MVP, All Star, que tu partages ta vie de Laker avec Shaq et après Gasol.

Il y a tellement, tellement de choses que je ne pourrais pas tout citer aujourd’hui, tellement tu as travaillé, réalisé des exploits, fait parler de toi par le basket.. L’énorme don de toi-même que tu as fait au monde du basket..Tu as 41 ans, tu es arrivé en NBA à 17/18 ans sans passer par la case Fac. Tu as donné plus de la moitié de ta vie au basket professionnel et à la NBA.

Mamba, tu es parti, mais tu laisseras la plus belle trace qu’il soit donné à ton sport, en ayant inspiré et en continuant, pour de nombreuses années, encore à inspirer des enfants à jouer à ton sport, le basket. Tu as marqué tant de moments de nos vies, tu es comme un pilier, comme une référence. Tu es un exemple majeur, celui qu’on a tous essayé d’imiter. Et sur ce point là, tu n’aurais pas le droit de nous en vouloir, car tu t’es toi-même inspiré du plus grand, et j’avais envie de te le dire, Tu es la plus belle copie de Mickael Jordan.

Je te regrette profondément, je sais pas, tu me manques déjà, pourtant je ne t’ai jamais croisé, ni même aperçu de très loin, mais tu comptais pour nous, pour la NBA et pour moi. Ecouter ta parole sur le jeu était un privilège, ta façon d’aborder le basket, le cœur que tu y mets, ton envie de transmettre.. Comme à Gigi.

J’aurai aimé avoir une dernière leçon de Mamba Mentality, histoire que tu sois encore un peu plus en moi.

Mais c’est tout le défi que tu nous donnes, perpétuer cette mentalité y, ton esprit de la gagne et ne pas se contenter de participer, de ne jamais être rassasier, de vouloir prouver à n’importe qui la personne ou le joueur que tu es. Mais c’est surtout, du travail, du travail pour devenir l’un des meilleurs joueurs de la planète, sans jamais baisser les bras, ni abandonner surtout devant des obstacles.

Comme nous n’aurons pas le droit non plus, d’avoir une leçon de ton basket, en t’écoutant parler lors de ton intronisation au Hall Of Fame, alors que dans mon cœur, tu es l’un des plus grand.

J’ai simplement envie de te dire MERCI. Rien que ça, avec un profond respect. Et pourtant Kobe, j’ai tellement aimé te détester à certains moments de ta carrière..

Aujourd’hui, je me rend compte que pour moi, tu étais plus qu’un joueur de basket :

Tu es mon  idole, mon mentor, ma LEGEND, mon KOBE.

Et demain pour la seconde fois de ma vie, je vais démarrer une nouvelle journée en ayant perdu mon modèle.

Je me pose encore des milliers de questions.. C’est tellement injuste. Il me faudra du temps pour réaliser..

Ta perte a touché tout le monde, évidemment la grande famille du basket mais n’importe qui, qui avait simplement entendu, évoqué, vu ou aperçu ton nom à la télé ou sur internet. Je suis sur qu’il y a eu un pincement au cœur de chacun, peut-être un plus grand vide pour certains..

Mais c’est ça, être une légende. Ne jamais laisser personne indifférent.

Alors, comme une légende ne meurt jamais, KOBE à jamais.. Dans nos cœurs !

PS : Continuer de crier “KOBEEEE!” lorsque vous lancerez un papier dans une poubelle…