Depuis maintenant 2005, la National Basketball Association à développer un programme, agissant sur les communautés du monde entier, et notamment pour traiter les problèmes sociaux importants aux US mais aussi hors de ses frontières.

Agir auprès des enfants notamment, les NBA Cares sont investies dans le développement de la jeunesse et de la famille, mais aussi dans les questions liée à la santé.
Ce sont des heures et des heures à être sur le terrain pour apporter tout ce que c’est faire de mieux la ligue et notamment faire participer les stars à ses missions.

La NBA a donc pris en charge plusieurs choses, elle a voulu, à travers le programme NBA Cares, modifier son image et montrer qu’elle pouvait être autres choses qu’une cash machine qui engendre des milliards par saison. Elle a su faire face à ses problèmes.

Souvenez-vous que le début des années 2000 ne sont pas sexy pour la ligue : une bagarre qui deviendra légendaire entre les Detroit Pistons et les Indiana Pacers au Palace Auburn Hills dont la ligue se serait bien passée mais va lui permettre d’entreprendre le programme. On peut donc remercier la bande à Ron Artest d’avoir été à l’initiative de cette création !

C’est grâce aux différentes actions, menées par le Head Office de la grande ligue, que la perception des Américains envers le basket va changer. En effet, le public voyait le basket comme un sport ou le côté bling-bling été fortement mis en avant. Et bien boum, les Américains vont développer un sentiment de sympathie et d’admiration envers les actions NBA puisque dans un sondage qui sera proposé, ils vont répondre en grande majorité que les joueurs sont des personnes “charitables et engagés pour leur communauté”.

Notamment toujours l’anciennement appelé Metal World Peace, qui va vendre sa bague au profit d’une association qui s’active pour aider les enfants souffrant de problèmes psychologiques notamment dans le milieu scolaire. Juste incroyable ! Quand on voit la sueur dépensée par les joueurs pour atteindre se Graal.

La loupe des NBA Cares ? Le All Star Game of course.

Durant le week-end de liesse qu’organise chaque année la NBA, c’est précisément à ce moment-là que le zoom est porté sur les actions du programme. Les joueurs n’hésitent pas à prendre de leur temps disponible pour aller a plus près des communautés pour distribuer des repas, ramasser des ordures ou se rendre dans un hôpital local pour apporter du bonheur aux patients.

C’est donc une véritable politique de RSE qui est mené par les dirigeants, accompagnés et validé par les joueurs pour s’engager au plus près des fans et donner cette dimension humaine et universelle d’un sport qui se veut d’être fédérateur et exemplaire auprès de tous.