À l’été 2013, Zach Hodskins a été recruté par l’université des Gators de Florida, où il est passé de nombreux Français comme Joakim Noah (Los Angeles Clippers) ou encore Wilfried Yeguete (AS Monaco). Qu’une université recrute un joueur, c’est normal. Mais qu’une université recrute un joueur avec un seul bras, on rentre dans l’extraordinaire pour notre sport. Récit.

( via floridagators.com / photo par Tim Casey )

Le natif de l’état de Géorgie est né sans la moitié inférieure de son bras gauche. Cela ne l’a pas empêché d’atteindre le plus haut niveau de la NCAA, la division 1. Pourtant, Hodskins reçoit de nombreuses propositions d’universités jouant à l’étage inférieur, en division 2 ou 3, avec un temps de jeu plus conséquent. Mais lors des entretiens de recrutement, une phrase ne va pas le laisser insensible. Elle sera prononcée par son coach de l’époque, avec un certain Billy Donovan (coach du Thunder d’Oklahoma City). Il le raconte dans un entretien accordé à Jeff Goodman pour ESPN :

« En Floride, je vais avoir toutes mes chances d’être sur le terrain et de jouer… Je serai traité comme tous les autres joueurs. Si je travaille dur, l’entraîneur Donovan m’a dit que j’aurais une chance de jouer. »

Zach Hodskins dans un entretien accordé à Jeff Goodman. 21 Octobre 2013.

Synonyme d’acharnement : Zach Hodskins

Doté des qualités requises pour un meneur de jeu, Zach développe des capacités irréelles avec son bras fort, dont sa musculation pourrait être égale à celle d’un Rafael Nadal et son bras gauche, pour compenser son bras faible afin qu’il puisse shooter sans difficultés. En plus, Il démontre aussi des capacités à percuter ou se rendre au cercle avec force ! Tout en maniant bien le cuir.

Zach est rentré dans l’histoire de la NCAA avec des stats qui resteront gravés pour toujours, dans une université de renom. Il a donc pu réaliser son rêve ” de devenir un Florida Gator”. Aujourd’hui, Hodskins poursuit son parcours en Europe, et notamment en Allemagne dans l’équipe des White Devils de Cottbuss, en 4ème division.

Bien que Hodskins présente un handicap, il n’est pas pour autant un spectacle pour vendre des billets. Il est un talent légitime du basket-ball et quelqu’un qui peut faire chavirer une foule venue assister à une rencontre.

Il a prouvé qu’aucun obstacle ne pouvait empêcher une personne d’atteindre son rêve. Si quelqu’un avec une seule main a pu être recruté dans une grande université américaine, personne d’autre n’a d’excuse. Tout ce dont il avait besoin, c’était d’obtenir une chance, et il l’a eu …